IRON MAN 2009

Iron Man 2009

Apres une longue interruption et une intersaison démente, la saison pro 2009 de l'IFBB est sur le point de démarrer. La premiere de ses compétitions s'est déroulée au L.A. Convention Centre. Pouvait-on rever lieu plus approprié : une salle de spectacle située dans l'état qui a abrité la naissance du bodybuilding, cette extraordinaire discipline sportive.

Depuis 20 ans, l'ironman Pro inaugure traditionnellement la saison pro et a connu la victoire des meilleurs parmi les bodybuilders d'exception. C'est l'un des titres les plus prestigieux du circuit pro. Parmi les vainqueurs des anciennes éditions, citons :

Liste des compétiteurs 2009:

  • Abbew, Eddie - USA
  • Adzievski, Oliver - Suede
  • Alves, Troy - USA
  • Bannout, Mohammad - Liban
  • Baptista, Cesar - Venezuela
  • Benagli, Thomas - Italie
  • Cherry, Adorthus - USA
  • Demetriou, Constantino - Australie
  • Dugdale, Mark - USA
  • Elmoussawi, Moe - Nouvelle Zélande
  • El Shahat, Tamer - Égypte
  • Emelyanov, Oleg - Russie
  • Faour, Aiman - Liban
  • Grimez, DeShaun - USA
  • Haidar, Ahmad - Liban
  • Haley, Marcus - USA
  • Jackson, Johnnie - USA
  • Jeffers, Rusty - USA
  • Kjellstrom, Martin - Suede
  • LaVoie, Marc - Canada
  • Long, Don - USA
  • Lytle, Daron - USA
  • Mishin, Evgeny - Russie
  • Rockel, Ronny - Allemagne
  • Samuel, Silvio - Espagne
  • Seccarecci, Daniele - Italie
  • Yamagishi, Hidetada - Japon
Sur ces listes, il y a quelques noms qui méritent encore de faire leurs preuves au sein des rangs des pros de l'IFBB et peut-etre ce concours sera-t-il l'occasion de voir du sang neuf occuper les premieres places. Souvenez-vous : c'est lors de cette compétition qu'Hidetada Yamagishi et Silvio Samuel sont sortis de l'anonymat et ont conquis le droit de figurer sur la scene d'Olympia.

Le préjudging


Les choses ne se sont pas déroulées tout a fait de la meme maniere que les années précédentes. En général, les appels en comparaison ont lieu entre le symmetry round et le début des poses imposées ; au lieu de cela, ils ont attaqué les imposées par groupes de huit environ.

Mark Dugdale: au cours du posing individuel qui démarre la compétition, je ne l'ai trouvé ni réellement bon, ni totalement mauvais. De face, il paraissait écorché, et son physique était ultra dur. De dos, son relief musculaire était moins marqué que lors des concours précédents.

Mohammed Bannout: les appels en comparaison ont donné lieu a quelques surprises, tout particulierement lorsque l'on a vu que Mohammed Bannout faisait partie des premiers appelés. Il était écorché. Carrément hyper écorché. Samir se trouvait dans le public et prodiguait des conseils a son cousin.

Silvio Samuel: Silvio affichait une bonne condition physique, ce qui n'a étonné personne. Il avait le potentiel de finir a la premiere place. Silvio pourrait raccourcir le temps de préparation avant d'exécuter ses poses. Tous les autres sont en train d'effectuer la pose demandée, alors que Samuel est encore en pleine préparation. Lee Priest avait le meme défaut. Quand le responsables des juges ordonnait « relâchez », il était encore en train d'exécuter la pose.

Moe El Moussawi: Moe El Moussawi semble avoir étoffé sa masse musculaire par rapport a l'an dernier. Ses muscles paraissaient beaucoup plus denses, mais il était un peu plus lisse que l'année derniere. Ses jambes font presque penser a celles de Tom Platz, et Silvio se trouvait largement dominé quand les deux hommes se trouvaient côte a côte.

Ronny Rockel: Ronnie Rockel semble parti pour occuper la troisieme place. Encore une fois, sa découpe musculaire pourrait etre plus accentuée. Ses proportions et sa symétrie sont hallucinantes, mais sa légere rétention d'eau le dessert.

Hidetada Yamagishi: Hidetada Yamagishi est de retour. Apres une courte interruption dans sa carriere de compétiteur en raison de démelées avec la justice, Yamagishi est de retour dans le circuit pro IFBB. Il pourrait meme prétendre a une quatrieme place et se qualifier une nouvelle fois pour Olympia. Il avait l'air parfaitement détendu et semblait prendre plaisir a se retrouver sur scene.

Ahmad Haidar: Ahmad Haidar va rivaliser avec Hide pour la quatrieme place. Son physique est fabuleux. Aucun autre compétiteur n'affichait un détaché et un relief musculaire aussi parfait. Son physique a une esthétique parfaite, mais il a côté des autres compétiteurs, il parait plus petit. Les gars assis derriere moi semblaient également tres impressionnés par son physique.

De la sixieme a la neuvieme place, on trouvera tres probablement Eddie Abbew, Mark Dugdale, Marcus Haley, Mohammed Bannout. La dixieme place reste a pourvoir. Ce pourrait etre Alves ou Jackson. Aucun des deux n'avait vraiment rempli le contrat et étaient beaucoup trop lisses



La finale


Apres le préjugement, les compétiteurs ont du attendre environ six heures avant le début de la finale. Certains ont occupé ce laps de temps a apporter quelques modifications susceptibles de leur faire gagner une ou deux places. Pour les autres, c'était une simple période d'attente ou ils se contentaient d'attendre le moment d'exécuter leur routine avant de former des projets afin de s'améliorer en vue du prochain concours.

C'est Marcus Haley que j'ai vu en premier, et Don Long est arrivé juste derriere lui. Quelques minutes avant 19 h, j'ai entendu un des agents d'ordonnancement annoncer que les compétiteurs devraient commencer a appliquer leur tan dans environ 15 minutes. Tous les athletes étaient soient assis, soient allongés afin de se relaxer avant que l'heure soit venue de se préparer pour la future bataille.

Silvio semblait tres décontracté et confiant, tout en discutant avec Kris Gethin. Il portait un t-shirt sans manches noir et rouge. Ses muscles renflés transparaissaient sous sa peau fine comme du papier, les veines saillantes avant meme de s'échauffer. Eddie Abbew, comme les autres concurrents, semblait pret pour l'épreuve.

Dugdale, les jambes recouvertes de Pro Tan croisées et posées sur une table, mains sur les cuisses, semblait détendu. Sa femme Christine était assise a côté et discutait avec lui et avec d'autres personnes qui se trouvaient a proximité. Tout le monde attendait avec impatience le début des hostilités.

Samir et Mohammed Bannout étaient assis juste devant l'entrée de la zone réservée aux compétiteurs et séparée du reste par une cloison. Mohammed paraissait fatigué mais intense et pret a ce que la soirée commence.

Les athletes ont commencé a rejoindre l'une des trois tentes en plastique pour y recevoir une pulvérisation de tan. Tandis qu'on appliquait une couche de Dreamtan a Bannout, M. Olympia Jay Cutler s'est avancé, vetu de ce qui avait l'air d'un complet de taille XXXL. Il a discuté quelques minutes avec Samir. (D'accord, je dois reconnaître que voir deux M. Olympia ensemble dans les coulisses, c'était carrément génial.) La finale de l'Ironman a débuté par l'hymne national, suivi d'une vidéo de 20 minutes retraçant les 20 ans de la compétition. Juste apres la diffusion de la vidéo, quelques uns des ex-vainqueurs ont été invités a rejoindre la scene. Parmi eux Chris Cormier, Shawn Ray, Flex Wheeler, Jay Cutler, Dexter Jackson, et Phil Heath. Chacun a reçu un blouson commémoratif de l'IronMan spécialement crée pour l'occasion.

Eddie Abbew devait etre le premier a s'avancer sur scene pour y exécuter sa routine de la soirée. Chaque compétiteur engagé dans la compétition avait l'opportunité de présenter sa routine, et chaque athlete se voit ainsi récompensé du temps et des efforts qu'il y a consacrés. Les années précédentes, en raison des contraintes horaires résultant d'un trop grand nombre de concurrents, seuls les 15 premiers avaient pu présenter l'intégralité de leur routine.

Depuis les coulisses, position stratégique par excellence, chaque compétiteur attendait son tour, se tenant sur la ligne en papier d'emballage collée sur le sol dans le but de matérialiser le trajet menant des cabines d'auto-bronzant a la scene. La plupart des compétiteurs profitaient de ces cabines, mais certains, comme Moe El Moussawi, préféraient se servir de Dream Tan, comme je l'ai découvert lors d'une breve incursion aux toilettes.

Moe s'y trouvait, entouré d'un groupe de personnes qui le massaient de tous les côtés pour faire pénétrer le Dream Tan. Il n'y a guere qu'en bodybuilding qu'on trouve des taches marrons sur les serviettes des toilettes et ça ne pose de probleme a personne. Personne ne s'en inquiete.

Certains compétiteurs ont amené des barres, des halteres et autres équipements pour s'échauffer. A l'Iron Man, seuls les power bands étaient utilisés. Les compétiteurs effectuaient des tonnes d'élévations latérales et de curls pour les biceps. C'est extraordinaire de voir a quel point les physiques se transforment quand les compétiteurs quittent la semi-obscurité des coulisses pour plonger dans la lumiere aveuglante de la scene. La lumiere ne se réfléchit pas sur la peau foncée et recouverte d'auto-bronzant des compétiteurs tant qu'ils attendent leur tour pour monter sur scene, mais tous les détails et les séparations prennent vie des que l'éclairage conçu par Balik illumine les physiques. (J'ai parlé avec Balik apres le palmares et j'ai pour projet de l'interviewer en détails sur la maniere d'éclairer les corps.)

Contrairement a mon habitude, je ne vais pas analyser la routine de chaque concurrent, mais plutôt me concentrer sur quelques temps forts. Tout d'abord, je dois avouer que Ronnie Rockel était le seul compétiteur ayant autant progressé dans l'épreuve du posing. Il m'est meme arrivé de le critiquer autrefois, mais il est évident que Ronnie a bien travaillé.

Rusty Jeffers nous a gratifié comme a son habitude d'une routine époustouflante pleine de rythme et de figures, et il a fait preuve comme toujours de grandes qualités esthétiques. Il est toujours tres drôle a regarder. Silvio Samuel a enflammé le public, comme toujours. Hidetada Yamagishi semblait arborer un tout nouveau physique aux lignes fluides et est bien parti pour se qualifier une nouvelle fois pour Olympia. Bannout était génial et sa condition physique excellente lors de ce premier concours professionnel. Bravo a toi, c'est du bon boulot.



Top 10


10. Johnny Jackson

     

9. Marcus Haley

     

8. Mark Dugdale

     

7. Mohammed Bannout

     

6. Eddie Abbew (SCITEC TEAM)

     

Le classement était assez conforme a mes prévisions. Johnnie Jackson décroche la 10eme place, Marcus Haley arrive en neuvieme position et Mark Dugdale termine huitieme. Mo Bannout fait septieme, tandis qu'Eddie Abbew, sixieme, rate de peu la qualification pour Olympia.

Avant la fin de la compétition et avant que le vainqueur ne soit annoncé, une récompense spéciale a été remise a John Balik pour son dévouement au bodybuilding. L'arrivée surprise de Cory Everson et un hommage vidéo de la part d'Arnold Schwarzenegger en personne sont venus compléter cette hommage.

Quelques minutes furent consacrées a rendre hommage a quelques unes des personnalités du bodybuilding qui nous manquent terriblement. Ben Weider, Steve Stone, Kenny Kassel et Peter Siegel nous ont tous quittés au cours des derniers mois. Sans eux, notre discipline ne sera plus jamais la meme.



Le top 5


5. Ahmaid Haidar

     

4. Hidetada Yamegishi

     

3. Ronny Rockel

     

2. Moe El Moussawi

     

1. Silvio Samuel

     

La cinquieme place a été attribuée a Ahmad Haidar. Il figurera a nouveau sur la scene d'Olympia cette année. Hide fait quatrieme, un placement amplement mérité. Son physique était époustouflant, et il a du l'an dernier faire face a l'adversité ; il est ravi de son résultat ce soir.

La troisieme place revient a Ronnie Rockel, mais il aurait pu facilement faire second. Comme je m'y attendais, Moe El Massouwi empoche la deuxieme place, tandis que Silvio est déclaré vainqueur de l'Iron Man 2009. Bravo, Silvio, pour cette victoire bien méritée. Tu es « l'homme d'airain » !