Europa Show of Champions 2009



MOMENTS MAGIQUES A ORLANDO
- 2009 -

Le week-end prochain se déroulera a nouveau un de ces événements exceptionnels qui jalonne le monde du bodybuilding : le « show of champions », organisé par Ed et Betty Pariso. Beaucoup de personnes qui gravitent dans notre milieu ont baptisé cette compétition l'Orlando Pro, pour la simple et bonne raison qu'elle a lieu a Orlando !

Pronostics


Cette compétition propose des attractions exceptionnelles. On trouvera un camp d'entraînement de l'UFC et, bien entendu, le séminaire des superstars, organisé par Shawn Ray. Il y aura également une expo, au cours de laquelle auront lieu le concours de « la maman la plus canon », un concours de maillots de bain NPC, un concours de bras et des compétitions de powerlifting et d'hommes forts.

Cette année, les concurrents ne sont pas tres nombreux, mais le niveau sera élevé, puisque trois sélections au concours Olympia seront en jeu. Étant donné que le seul compétiteur déja sélectionné se trouve etre le Japonais Hidetada Yamagishi, on peut parier que tous les compétiteurs moins connus mettront le paquet. Faute de quoi ils louperont une sacrée occasion de se qualifier pour le grand jeu, autrement dit M. Olympia.

Cette année, il n'y a pas vraiment de compétiteur qui sorte du lot et a propos duquel je pourrais affirmer qu'il sera le favori, a part Darrem Charles. Il est dans son élément et il a remporté pas moins de 8 concours IFBB, le dernier en date étant l'année derniere a Atlantic City. Cela dit, Hidetada Yamagishi est déja qualifié pour Olympia et il me semble tout a fait capable de remporter son premier titre IFBB. Le vétéran de l'IFBB, le pro Troy Alves affichait des jambes un peu faibles a l'IronMan. S'il a réussi a les mettre au meme niveau que le haut de son corps, il pourra se montrer dangereux, mais encore une fois, avec des si, on pourrait mettre Paris bouteille.

Troy, je blague, et ne te mets pas en colere contre moi lorsqu'on se croisera la semaine prochaine !!!

Jetons donc un coup d'oil a ce plateau et passons en revue les atouts de chacun.

Hidetada Yamagishi est déja qualifié pour Olympia grâce a sa place dans le top 5 a l'IronMan. Le pro japonais va surement tenter de décrocher sa premiere victoire en pro, et a mon avis, c'est le concurrent le plus redoutable.

Darrem Charles compte pas moins de 8 victoires en pro et il va chercher a en ajouter une neuvieme. Pourtant, je pense que ses meilleures années sont derriere lui et il aura du mal a dominer Yamagishi, meme s'il peut y arriver.

Francisco Bautista n'a certes pas le meilleur physique du plateau, mais il a pour lui une condition physique d'enfer et des muscles épais et denses. Je pense que par rapport au reste des concurrents, il ne passera pas inaperçu et décrochera une nouvelle qualification a Olympia.

Omar Deckard a encore beaucoup a faire pour étoffer sa charpente d'1 m 85. Il affiche un physique tres symétrique et, ajouté a sa bonne condition physique, il devrait accéder au posedown et prétendre a une qualification pour Olympia. Troy Alves a de bonnes chances de figurer dans le top 3 et d'etre présent a Las Vegas en septembre, mais il doit absolument affiner ses jambes pour y parvenir. Sa prestation a l'IronMan a déçu et ses admirateurs comme les juges attendent des progres.

Frédéric Sauvage a des lignes fabuleuses, un équilibre parfait et l'une des meilleures conditions physiques du plateau ; il manque un peu d'épaisseur, surtout au niveau du dos. Cette compétition est pour lui l'occasion revée de montrer au monde du bodybuilding de quel bois il se chauffe.

L'inébranlable George Farah a disputé Olympia plus d'une fois. Il va chercher a se qualifier a nouveau. Je pense que la compétition sera serrée entre lui, Sauvage et Alves pour arracher une place dans le posedown.

Nous vérifierons la pertinence de mes observations samedi soir, et, qui sait, peut-etre un outsider nous réserve-t-il des surprises !

La finale


Cette toute premiere édition de l'Europa Show of Champions avait vraiment tout pour réjouir les amateurs de bodybuilding. Deux jours avant le concours, le plateau était plutôt maigre, avec 11 concurrents seulement. Le jour de la compétition,18 compétiteurs étaient en lice pour conquérir la qualification a Olympia, dont le finaliste de l'Arnold Classic, Sergey Shelestov.

Des le début du prejudging le vendredi soir, on voyait nettement qui étaient les concurrents les plus sérieux. Hidetada Yamagishi, Darrem Charles, et l'homme qui a fait taire tous les oiseaux de mauvais augure (dont je fais partie) en affichant un physique ultra découpé, Troy Alves, rivalisaient pour les trois premieres places. Troy Alves a fait ses preuves en empochant le cheque de 10 000$ réservé au vainqueur, le trophée et cette fameuse qualification pour la plus grande compétition de bodybuilding de la planete, c'est-a-dire le concours Olympia crée par Joe Weider. Autre candidat au top 3, le Russe Sergey Shelestov, légerement en méforme, ce qui l'a desservi. Sa masse musculaire lui a permis de participer au posedown.

J'avais prévu que l'Espagnol Francisco Bautista se qualifierait pour Olympia. Meme s'il affichait comme toujours des muscles secs, denses et écorchés, cela n'a pas suffi face aux physiques équilibrés, symétriques et écorchés de Charles, Yamagishi et Alves, voire du Français Fréderic Sauvage.


6. Fransisco Bautista

Bautista affichait le meilleur physique possible, mais les juges ne l'ont pas trouvé convaincant. Il semblerait qu'un changement s'annonce, laissant de côté les monstres bardés de muscles au profit de physiques plus symétriques.

5. Frederic Sauvage

Sauvage affiche un physique tres agréable, bien équilibré et aux lignes fluides. Aucun groupe musculaire ne domine vraiment, ce qui est bon signe, mais son dos n'a pas l'épaisseur exigée chez les pros.

4. Sergey Shelestov

Lorsque j'ai rédigé mes pronostics, il n'était meme pas en lice, puisqu'il ne figurait meme pas sur la liste des compétiteurs. Si cela avait été le cas, je lui aurais certainement prédit une des meilleures places. Si l'on m'avait mis la pression, j'aurais dit quatrieme, je le jure ! Shelestov est l'un des bodybuilders les plus gros du circuit pro et il a eu des soucis avec sa condition physique ; pourtant, a l'Arnold Classic, ou il avait fait le maximum, tout le monde a vu ce qui s'est passé : il a été qualifié pour la grand messe !

3. Darrem Charles

Sa condition physique n'était pas au top, il lui manquait ce petit je ne sais quoi qui lui aurait permis de figurer dans le cercle des vainqueurs et il ne décrochera pas sa neuvieme victoire en neuf ans de compétitions.

2. Hidetada Yamaghisi

Que puis-je écrire sur ce concurrent qui n'ait déja été écrit des milliers de fois ? Il a loupé d'un cheveu sa premiere victoire en pro, comme je l'avais prédit. Il a fait d'énormes progres et je pense que son physique n'a jamais été aussi bon. Il a laissé derriere lui ses démelés avec la justice pou renaître de ses cendres, tel le Phénix, et il sera présent pour livrer bataille a Las Vegas en septembre.

1. Troy Alves

Depuis qu'il est passé pro il y a quelques années, Troy est l'un de mes bodybuilders préférés. Ses lignes classiques, sa condition physique époustouflante évoque l'âge d'or de notre discipline. Il s'est toujours régulierement qualifié pour Olympia, décrochant meme une huitieme place. On avait pourtant l'impression que le temps rattrapait ce papy du bodybuilding tandis qu'il glissait inexorablement vers le bas du tableau et il avait de plus en plus de mal a ce que ses jambes soient a la hauteur du haut de son corps. Cela dit, apres un placement décevant a l'Ironman au mois de janvier, Alves s'est probablement défoncé pour cette compétition. C'est un athlete métamorphosé qui s'est présenté a Orlando et ce jeune vieillard de 43 ans a non seulement empoché le cheque de 10 000$ et une qualification pour Olympia : il remporte également sa premiere victoire de sa carriere professionnelle. Je te tire mon chapeau !