ARNOLD CLASSIC 2009

Tout vient a point...






De nombreuses questions agitaient le public alors que tout le monde attendait le début du préjudging.

Question un : comment seront les jambes de Victor ?

Question deux : est-ce que Kai est en bonne condition physique ?

Question trois : Kai dispute-t-il vraiment la compétition ?


Les rumeurs


La rumeur du malaise de Kai Greene survenu alors qu'il s'exerçait sur le tapis de jogging du Gold's Gym s'est répandue plus vite qu'un vol de mouettes fonçant sur un bretzel abandonné sur un trottoir de Venice Beach. Est-ce que Kai se sentait tellement loin du compte qu'il faisait une tentative désespérée pour retrouver sa condition physique ? Pourquoi Greene avait-il décidé de virer le puissant Charles Glass moins de deux semaines avant l'Arnold Classic ?

Le vendredi soir, une autre rumeur circulait. Kai Greene ne disputerait pas la compétition. On entendait aussi un autre son de cloche : Kai serait la. Steve Blechman le forçait a participer, faute de quoi son contrat serait annulé.

Kai a fait son apparition dans la salle d'échauffement un peu apres les autres compétiteurs, et la rumeur a fait long feu. Kai n'a guere quitté son équipe, n'a parlé a personne et n'est pas allé sur Internet. Il ne voulait pas que quoi que ce soit vienne le distraire. Donc quoi que vous ayez pu entendre, n'y pensez plus. Kai est la et bien la, et il pourrait meme gagner.

Sur la scene


Sergei Shelestov était au top de sa forme. Sergei fait partie de ces compétiteurs qui ont beaucoup d'atouts. Ses muscles sont massifs et galbés, et, sur scene, sa grande taille le fait paraître plus imposant que ses adversaires. Malgré tout, sa condition physique l'avait jusqu'a présent relégué vers le bas du tableau. Aujourd'hui, cependant, Shelestov affiche un physique totalement nouveau et sa condition physique est irréprochable : son relief musculaire est bien meilleur.

Victor Martinez était légerement plus lisse qu'a Olympia 2007, mais il était génial et sa jambe a parfaitement récupéré.

Silvio Samuel était écorché, comme d'habitude, mais semblait petit par rapport aux autres concurrents.

Kai Greene était meilleur que je ne l'aurais cru et il est dans le top 3. Il affiche ce soir 116 kg, moins lourd que ce que beaucoup avaient prédit.

Toney Freeman affichait une superbe condition physique, mais semblait manque d'épaisseur a côté de Vic, Branch et Kai.

Branch Warren a fait le maximum et peut espérer figurer dans le top 3. C'est la premiere fois que Branch Warren remonte sur scene apres l'opération subuie a la suite d'une déchirure du triceps survenue l'automne dernier au cours de sa préparation a Olympia. Comme Badell parfois, Warren se débrouille pour revenir de (ce qui semble) une position désespérée et finit dans le top 6. Il ne figure pas toujours dans les premiers appels en comparaison, mais presque a chaque fois, il se débrouille pour rester en lice - excepté a Olympia, naturellement. Mais aujourd'hui, il fait partie des premiers appelés en comparaison.

Les quadriceps de Victor n'ont jamais été son point fort et il sera donc intéressant de voir comment s'est passé sa convalescence. On a l'impression que le haut de son corps s'est étoffé. Ses muscles sont denses et énormes, mais comme je l'ai dit plus haut, sa condition physique n'est pas aussi bonne qu'aux concours précédents.

Kai Greene était fabuleux, avec des stries dans ses biceps particulierement visibles dans la pose biceps cage. Personne ne pouvait en dire autant. Avec 116 kg, il pourrait arracher la premiere place.

J'ai vu quelques photos de Toney Freeman sur Internet, postées environ une semaine avant le concours et il était phénoménal ! Jamais je ne l'avais vu aussi ferme, et a ce moment la je me suis dit que ce serait Freeman et non Greene qui disputerait la victoire a Victor. Bien des choses peuvent se passer au cours de la derniere semaine, et ça peut tourner tres bien comme cela peut tourner tres mal.

Apres sa victoire a l'Ironman quelques semaines plus tôt a Los Angeles, Silvio Samuel rayonnait de confiance en lui. Malgré son époustouflante condition physique, Silvio manquait un peu de masse par rapport aux autres compétiteurs. Mais finalement, ça n'a aucune importance s'il est l'un des bodybuilders les plus petits, puisque le public l'adore !

Big Moe a eu six semaines pour améliorer son physique de l'Ironman. Il affichait 7 kg de plus qu'a Olympia l'automne dernier, mais il lui fallait perdre 4,5 kg s'il voulait retrouver sa magnifique condition physique et ses muscles ultra-durs. Il a un peu progressé, mais pas suffisamment. Il paraissait moins massif qu'a l'Ironman ; il était plus fluide. Ce qui l'a le plus desservi, c'est son bronzage, qui faisait des paquets et coulait le long de son torse. Sur scene, il essuyait sans cesse la sueur et il essayait d'égaliser l'auto-bronzant. A la fin du préjugement, Moe avait enlevé toute l'huile qui recouvrait le haut de son corps. Il doit trouver une meilleure maniere d'appliquer son produit bronzant.

Silvio affiche toujours le physique le plus écorché a chaque compétition, et de la meme maniere, Ahmad Haidar ne manque jamais d'arborer les meilleurs abdos. Avec un poids de corps de 96 kg, il faisait 1,5 kg de moins qu'a l'Ironman. Sa condition physique était excellente, mais il manque d'épaisseur au niveau de la partie inférieure des dorsaux et des lombaires.

Marcus Haley doit se montrer patient et attendre que sa jambe guérisse. Il est évident qu'il fait des efforts en ce sens.



Dernier appel:


Le dernier appel donne en général une bonne indication du classement final. Aujourd'hui, la regle sera respectée : Victor, Kai et Branch. La compétition est tres serrée, avec Victor Martinez et Kai Greene qui s'affrontent pour la premiere place. Je donne ma faveur a Victor, a cause de son galbe. Toney n'aura pas le titre. Dans quelques heures, les juges rendront leur verdict.

La finale


Apres les émotions engendrées par le préjugement, les compétiteurs ont eu droit a quelques heures pour se détendre, se restaurer et - éventuellement - boire un peu d'eau. La compétition était serrée entre plusieurs des compétiteurs ; chacun essayait de procéder a quelques changements de maniere a paraître meilleur au cours de la finale de la soirée.

Meme si aucun des compétiteurs n'est capable d'égaler la métamorphose réalisée par Jay Cutler entre le préjugement et la finale d'Olympia l'automne dernier, bien des athletes présents a l'Arnold Classic 2009 ont réussi a s'améliorer entre les épreuves de l'apres-midi et du soir. La condition physique de Kai était meilleure. Il semblait avoir perdu un ou deux kilos et paraissait beaucoup plus ferme. Malgré toutes les rumeurs le concernant. Kai n'a pas écouté tous ces oiseaux de mauvais augure et a remporté la victoire grâce a sa masse musculaire hyper dure, a sa superbe condition physique et a sa présentation époustouflante.

A 18 h 45 environ, les compétiteurs ont commencé a s'enduire d'huile sous les flashs des photographes. Chacun essaye de réaliser le cliché parfait pour son propre journal ou pour son site web. Les compétiteurs semblaient plus détendus qu'avant le préjugement. C'est incroyable comme quelques heures de repos et de la nourriture peuvent changer le cours des choses !

Pour s'échauffer, la plupart des athletes privilégient les élévations latérales ou utilisent des sangles d'exercice. La plupart réalisent ces exercices lentement et de maniere méthodique afin de gorger les muscles de sang et se sentir plus gros et plus large. Autre exercice favori des compétiteurs pour s'échauffer : les pompes sur banc incliné.

Quelques minutes avant 19 h, les athletes quittent la zone d'échauffement les uns derriere les autres afin de se rendre dans les coulisses. L'heure du combat a sonné. Et ce fut un véritable combat, en effet. Voici le classement final et une évaluation rapide des physiques des dix premiers.

Les résultats


10. Ronnie Rockel

Par rapport a son époustouflante prestation a l'Ironman au début de cette année, Ronny Rockel est apparu aujourd'hui en méforme et n'était pas en mesure de prétendre a une des places du haut du tableau. Meme si son physique n'a aucun défaut majeur, Ronny n'a rien qui soit capable d'impressionner les juges si sa condition physique laisse a désirer. Espérons qu'il réussisse a retrouver sa forme pour Olympia.

9. Johnnie Jackson

D'un point de vue strictement musculaire, Johnnie Jackson nous a montré son meilleur physique, mais sa condition physique n'était pas assez bonne pour qu'il puisse prétendre a un meilleur placement. Célebre pour ses épaules et son dos denses, Johnnie est toujours populaire. On dirait qu'il ne peut jamais etre au top de sa condition physique et quand il approche les 100%, il semble toujours passer a côté. Notons par contre un meilleur développement musculaire au niveau du haut de la cuisse, meme si ses mollets ne pourront jamais égaler ceux de ses adversaires.

8. Sergey Shelestov

Un des compétiteurs les plus massifs du plateau, Segey avait de quoi impressionner, et de dos surtout, affichait des muscles abondamment striés. Sa condition physique était tres bonne et il semble avoir acquis davantage de confiance en lui par rapport a l'an dernier. 15eme en 2007, Sergey fait aujourd'hui 8eme et il devrait continuer a progresser. C'est quelqu'un avec qui il va falloir compter et sa masse musculaire devrait en faire un favori du public.

7. Dennis James

Avec une place de 4eme a M. Olympia (en 2003) Dennis James était en passe de devenir un des grands du bodybuilding. Avec le temps, il a glissé vers le bas du tableau, mais c'est parce qu'il a affaire a des rivaux particulierement compétitifs et non a cause d'un quelconque déclin de son physique. Il affiche toujours un des physiques les plus épais, mais depuis quelques années, Dennis a choisi d'arborer une musculature plus fluide. C'est ce qui lui a permis d'affiner son tour de taille et de mettre en valeur son torse en V ; par contre, ces changements ont eu un impact négatif sur sa masse musculaire, un de ses meilleurs atouts entre 2001 et 2007. En 2001, Dennis avait fait 3eme a l'Arnold Classic et son physique, a cette époque - bardé de muscles et écorché a mort - était digne de ce résultat.

6. Moe Elmoussawi

Moe El Moussawi est lui aussi un bodybuilder en pleine progression. Originaire de Nouvelle Zélande, Moe fait bonne impression avec sa masse imposante et son galbe. Il affiche également des fessiers écorchés et des dorsaux en arbre de Noël. J'ai parlé avec Moe apres sa 11eme place a l'Arnold Classic 2008. Il n'était pas content et voulait faire mieux cette année. Avec cette 6eme place, c'est chose faite. Présent dans le top 10 a Olympia 2008, Moe a prouvé qu'il figure parmi les meilleurs bodybuilders professionnels. Je connais bien Moe, il va s'entraîner dur pour finir vainqueur de l'Arnold Classic ainsi que des autres compétitions qu'il choisira de disputer.

5. Silvio Samuel

Je suis toujours époustouflé de voir comment ce gars réussit a maintenir constamment une condition physique d'un tel niveau et c'est un de ses avantages : il est toujours en forme. Reste a savoir si son physique a le potentiel de renverser Toney Freeman : par rapport au X-Man, son physique n'est pas aussi équilibré. Quoi qu'il en soit, sa masse musculaire - et elle est loin d'etre négligeable - est toujours mise en valeur par des muscles ronds et striés qui sont autant d'atouts supplémentaires pour le voir un jour décrocher la victoire. La septieme place obtenue a Olympia 2008 confirme qu'il est l'un des meilleurs bodybuilders a l'heure actuelle, ce qui contribue a montrer la moindre valeur accordée a la condition physique par rapport a la masse musculaire pure.

4. Toney Freeman

Cette quatrieme place est tres controversée. Avec un physique plus équilibré et mieux proportionné que Branch Warren, une taille plus fine, des épaules plus larges, et une masse musculaire plus que respectable, Toney avait tout ce qu'il fallait pour figurer dans le top 3, malgré une septieme place catastrophique en 2008 (sa condition physique était mauvaise). Apres son impressionnante cinquieme place a Olympia 2008, Toney semblait devoir dominer la saison 2009, avec un physique considéré comme l'un des plus mal jugés dans notre discipline. Aux côtés de ses adversaires lors du préjugement, Toney montrait qu'il avait retenu la leçon en matiere de condition physique et son relief musculaire, affuté comme une lame de rasoir, mettait en valeur le surcroit de masse musculaire qu'il semble avoir ajouté cette année. Apres l'annonce du classement définitif, il semblait légerement déprimé. Le public paraissait comprendre sa frustration. Sans doute Branch affichait-il une condition physique légerement supérieure, ce qui a fait pencher la balance en sa faveur.

3. Branch Warren

Apres une lutte acharnée contre Toney Freeman, Branch Warren a pris l'avantage et réussit a faire mieux que sa 4eme place a l'Arnold Classic 2008. Il prouve ainsi qu'il reste l'un des meilleurs compétiteurs a l'heure actuelle. Il a réussi a ne pas régresser par rapport aux progres spectaculaires réalisés en 2008 - on l'a toujours critiqué pour le développement musculaire excessif au niveau des jambes. Branch affichait comme a l'accoutumée son célebre physique hyper découpé. Un compétiteur aussi écorché que Branch, avec une masse musculaire aussi imposante par rapport a une stature relativement petite, passe difficilement inaperçu. Ce fut le cas pour Branch. Son dos est encore meilleur qu'en 2008, et sa taille semble plus fine : Branch fait partie de ces compétiteurs qui investissent sur le long terme et ne cessent jamais de progresser. Grâce a sa popularité et a ses jambes massives (toujours un de ses atouts, meme si en bodybuilding, il ne s'agit pas d'un compliment), Branch a des chances de se maintenir dans le haut du tableau et de figurer dans le top 10 a Olympia 2009.

2. Victor Martinez

Apres la grave opération du genou subie il y a un an, Victor avait fort a faire pour remonter la pente et rafler une nouvelle victoire a l'Arnold Classic (la précédente remonte a 2007). Quoi qu'il en soit, il n'est pas passé loin et il affichait une forme excellente, et des muscles denses et ronds auxquels le public est désormais habitué. Avec le physique le plus équilibré de tous les compétiteurs présents ce soir, Victor était impressionnant sous tous les angles, particulierement dans la pose de double biceps de face. Il est le bodybuilder pro qui montre le meilleur compromis entre physique esthétique et masse musculaire imposante. Un des meilleurs prétendants a Olympia, Victor va se battre pour le titre en 2009. Sa performance a l'Arnold Classic prouve qu'il possede tout ce qu'il faut pour impressionner les juges et apres avoir écrasé deux des meilleurs compétiteurs Toney Freeman et Branch Warren, il peut considérer que ses efforts sont doublement récompensés.

1. Kai Greene

Apres etre passé de la 14eme place au New York Pro 2005 a la premiere place au Colorado Pro 2007 (sa premiere victoire en pro), et remporté le New York Pro 2008, Kai Greene, avec son 1 m 172 et ses 116 kg Kai Greene a montré qu'il était l'un des pros les plus durs a la tâche et les plus persévérants. Avec des débuts aussi peu prometteurs, peu de gens lui accordaient vraiment une chance de devenir un jour un des meilleurs pros. Il a cependant fait ses preuves, et peut dorénavant prétendre a une des trois premieres places a Olympia 2009. Il a montré ce qu'il vaut et on doit lui reconnaître cela.

Mis a part quelques extravagances et stripteases, Kai fait dorénavant partie des plus grands et c'est probablement le pro qui a fait la meilleure progression ces derniers temps. Avoir le potentiel de gagner est une chose, savoir le mettre en valeur en est une autre. Kai sait comment se présenter, et un autre de ses talents est de faire ressortir tous les groupes musculaires de son physique affuté comme un rasoir pour les montrer sous leur meilleur jour. C'est un point sur lequel il n'a pas non plus cessé de travailler. Bien entendu, il remporte cette année le prix de meilleur poseur de l'Arnold Classic.

C'est un homme mystérieux, qui ne cesse de nous surprendre et on ne sait jamais ce que Kai nous réserve, sur scene comme dans la vie. Quelques semaines avant l'Arnold Classic, on insinuait qu'il ne disputerait pas la compétition pour cause de maladie ou de blessure. Non seulement il était la, mais il affichait le meilleur physique de toute sa carriere. Qui sait ce qu'il va nous montrer dans les compétitions a venir. Une chose est certaine : s'il continue a progresser, il pourrait un de ces jours prochains prétendre au titre de M. Olympia.